La Fourme d’Ambert

fromage fourme d'ambert "place aux fromages" Langon Gironde

Certaines légendes nous signifient que les druides, déjà, en étaient friands. Mais c’est plus certainement autour du VIIIe siècle que remonte son histoire.
Cette fourme (vient du vieux français forme qui a donné formage puis fromage) était confectionnée dans des « jasseries » (fermes d’estives) et avait valeur d’impôts.
Si sa croûte est sèche, de couleur grise parsemée de « fleurs » son cœur est souple crémeux et onctueux d’une belle couleur crème généreusement persillée.
Plus doux que les autres bleus, il dégage une agréable odeur de cave à champignons.

Région : Auvergne Rhône-Alpes
Pâte persillée
Lait de vache

Suggestion : un Gigondas, un Sancerre, un Sauternes, un Banyuls ou un Porto.

Recette : Tiramisu d’auvergne à la Fourme d’Ambert

3 jaunes d’œuf – 4 blancs d’œuf – 50 gr de sucre glace
280 gr de mascarpone – 90 gr de fourme d’Ambert
2 cafés très corsés – 8 cl de flocs de Gascogne blanc
Biscuits cuillère – 5 poires – 20 gr de beurre
50 gr de sucre en poudre – 60 gr de noisettes concassées grillées

Mélanger le sucre glace et les œufs de façon à avoir un mélange « blanc ».
Ajouter le mascarpone et la fourme émiettée et écrasée à la fourchette
Incorporer délicatement les blancs battus en neige très ferme dans le mélange mascarpone et fourme d’Ambert.
Mélanger le café refroidi avec le flocs.
Peler les poires, détailler en petits cubes et cuire délicatement dans une poêle avec le beurre et le sucre en poudre.
Tremper les biscuits dans le café/flocs, et tapisser le fond des verrines.
Recouvrir à moitié d’une couche du mélange à la fourme, mettre une couche de poires caramélisées et terminer par une nouvelle couche de crème.
Saupoudrer de noisettes servir frais.

Recette extraite et remerciements à www.fourme-ambert.com

leo sit quis, nunc adipiscing dictum facilisis risus eget