Le Brocciu

Selon la légende c’est un ogre cruel qui détenait le secret du brocciu. Les habitants et les bergers terrorisés et excédés décidèrent de l’éliminer.
Capturé l’ogre suppliât qu’on le libère en échange du secret du brocciu.
Ceux-ci acceptèrent mais l’ogre perdit quand même la vie. Les corses le désignent comme le leur fromage national.
Il est confectionné à partir du petit-lait de lait entier de chèvre ou brebis corse chauffé et salé.
Ce mélange floconneux est ensuite égoutté dans des godets (faisselles) ou dans des corbeilles artisanales « canestres ».
Consommé frais sa texture ferme est onctueuse en bouche de saveur agréable et légère. Légèrement salé. Son cousin le greuilh béarnais ou le breuilh basque.

Région : Corse
Fromage frais
Lait de brebis ou chèvre

Suggestion : un vin corse ou un crémant de Bordeaux

Recette traditionnelle : Fiadone

6 œufs – 300 gr de sucre en poudre
500 gr de brocciu écrasé à la fourchette
5 cl d’eau de vie – Le zeste rapé d’1 citron – Beurre

Mettre le four à chauffer à 140 ° th5
Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
Mélanger le sucre, les jaunes, le brocciu, l’eau de vie et le zeste
Montez les blancs en neige ferme et mélanger délicatement avec la préparation.
Beurrer un moule à bord haut et verser le mélange. Enfourner pour 45’

ut felis accumsan elit. vel, adipiscing ipsum ut elementum