Le Salers

fromage salers "place aux fromages" fromager Langon gironde

Même famille que le Cantal ou le Laguiole, le Salers (ne pas prononcer le dernier S) est sans doute le plus vieux des trois avec des origines probablement antérieures au Moyen-Age.
Il porte le nom de la vache dont est tiré le lait avec lequel il est fait. Enfin était fait puisqu’actuellement seul les « Salers Traditions » sont 100% lait de vache Salers.
Sa production exclusivement fermière se fait à la main entre la mi-avril et la mi-novembre, durant la période d’estive.
Ce fromage cache derrière une croûte épaisse une pâte ferme d’une belle couleur ivoire.
Son goût fin et floral découle de la grande richesse et diversité des pâturages d’altitude du Massif Central.
Des arômes lactiques se révèlent à sa dégustation ainsi que des saveurs épicées, poivrées et animales.

Région : Auvergne Rhône-Alpes
Pâte pressée non cuite
Lait de vache

Suggestion : un Marcillac rouge, un Côteaux du Quercy.

Recette : Pain perdu au Salers et cumin

150 gr de copeaux de Salers – 8 tranches de pain de campagne rassis
¼ de l de lait – 2 œufs – 50 gr de beurre
Cumin, sel et poivre

Préchauffer le four (th6 – 180°)
Casser les œufs dans un saladier et les battre en omelette avec le sel (un peu) et le poivre.
Tremper le pain dans le lait afin de bien les imbiber puis passer les dans les œufs battus.
Fondre le beurre dans une poêle et faire dorer les tartines sur chaque face.
Mettre dans un plat à four et disposer les copeaux de Salers par-dessus. Saupoudrer de cumin suivant votre goût.
Enfourner pendant 5’ et servir chaud.

Recette extraite et remerciements à www.aop-salers.com

in ante. consectetur libero. elit. fringilla