Accueil »»» Nos Fromages »»» Les Fromages par type de pâte

Les fromages par type de pâtes

icone acceuil

La classification des fromages se fait aussi par type de pâte.
Cette classification est proposée suivant la consistance de la pâte, sa teneur en matière grasse et l'affinage  appliqué.


Les fromages à pâtes fraîches ne sont pas affinés, durée de conservation est de quelques jours.
Les fromages à pâtes molles sont affinés pendant une période courte, durée de conservation est de quelques semaines.
Les fromages à pâtes pressées sont affinés sur une période assez longue (atmosphère sèche), leur durée de conservation va de quelques semaines à plusieurs mois.
Les fromages à pâtes dures (fromages de garde) caillé et pressé, salage à sec, la durée de conservation est de quelques mois à plusieurs années.

Régalez vous et Bon appétit !

  • All
  • pâte molle croûte fleurie
  • pâte molle croûte lavée
  • Pâte molle croûte naturelle
  • pâte persillée
  • pâte pressée cuite
  • pâte pressée non cuite
fromage abondance

L’Abondance

C’est probablement entre le XIIIe et le XIVe siècle que fut créé ce fromage fondant des montagnes de Savoie au goût particulièrement subtil et savoureux de noisette mâtiné d’une légère pointe d’amertume. Les moines de l’abbaye d’Abondance adoptèrent une race bovine totalement capable de s’adapter au climat et à la géographie accidentée de la région ;…
En savoir plus
fromage le banon

Le Banon

C’est entre les ombres des pentes du Mont Ventoux et celles de la montagne de la Lure qu’est né ce petit fromage de chèvre au goût et caractère unique. Au IIe siècle l’empereur romain Antonin en mangea tellement qu’il en mourut. La feuille de châtaigner qui l’entoure le protégeait des insectes volants et confère au…
En savoir plus
fromage beaufort chalet d'alpages

Le Beaufort

Ce n’est certainement pas pour rien que ce grand savoyard est surnommé le « prince des gruyères ». Il est réputé dès l’Antiquité et apprécié depuis le Moyen Age. Sa belle élégance est due à un savoir-faire exceptionnel et à un cahier de charge de l’appellation stricte. Sa pâte ferme et fondante à la fois développe des…
En savoir plus
fromage bleu de gex

Le Bleu de Gex

Le pays de Gex est un petit pays situé entre les monts du Jura et les rives du lac Léman. Ce sont les moines une fois encore qui mirent au point les techniques et principes de fabrication de ce bleu méconnu. Charles Quint, maître de la région au XVIe siècle, en avait fait son bleu…
En savoir plus
fromage bleu d'auvergne

Le Bleu d’Auvergne

C’est en 1893 sous l’appellation « fromage façon roquefort » que parait la première étude sur le bleu d’Auvergne. C’est seulement quelques années auparavant en 1845, non loin de Clermont-Ferrand, que le jeune auvergnat Antoine Roussel met au point ce fromage au lait de vache. Seul le lait des vaches ferrandaises et salers est accepté pour la…
En savoir plus

Le Bleu des Causses

Né en Occitanie au sud du Massif-Central ce fromage tire sa force et sa puissance dans l’alimentation que trouve les vaches dans un pays de landes et de rocailles. Le lait qu’elles produisent s’enrichit du parfum de la végétation qui veut bien pousser en cet endroit. Ce bleu est ensuite affiné dans des caves de…
En savoir plus
fromage bleu du vercors

Le Bleu du Vercors

Né dans le dauphinois le bleu du Vercors, autrement appelé bleu de Sassenage, servi longtemps d’impôt local pour le seigneur de Sassenage. Avec, les paysans s’acquittaient de leur fermage en lieu et place du lait trop difficile à collecter dans cette région à l’accès difficile. Seul le lait de trois races de vache est autorisé…
En savoir plus
fromage brie de meaux

Le Brie de Meaux

Tout d’abord fromage de ménage, le brie de Meaux connu on peut le dire un succès impérial puisqu’il trônait en bonne place au sacre de Charlemagne qui en recevait plusieurs par ans. Depuis il n’a jamais quitté nos tables et Talleyrand, le grand diplomate, le proclama « roi des fromages » au congrès de Vienne en 1815.…
En savoir plus
fromage brie de melun

Le Brie de Melun

Tout le monde le connait puisqu’il est le fromage que Jean de La Fontaine plaça au cœur de sa fable du Corbeau et du Renard mais personne ne sait qui il est. Tout comme son cousin de Meaux il ornait la table de l’empereur à la barbe fleurie, tout comme il fut présenté en 1815…
En savoir plus
fromage camenbert de normandie

Le Camembert de Normandie

Ce n’est pas au cœur du village de Camembert que trône la statue de Marie Harel celle à qui l’on attribue l’invention de l’emblématique fromage. Né au XVIIIe siècle, c’est Napoléon III qui le découvrit lors de l’inauguration de la ligne Paris-Granville et qui en fit son éloge au restaurateurs parisien dès son retour. Il…
En savoir plus
fromage cantal

Le Cantal

Selon Pline l’Ancien le cantal est le plus vieux fromage du monde. Grace à ses écrits nous sommes sûr qu’il existait au 1er siècle après J.-C. et qu’il était très estimait dans la capitale de l’empire romain. Il existe des cantals à des degrés d’affinage différent. D’un à deux mois « jeune », de trois à six…
En savoir plus
Fromage chabichou du poitou

Le Chabichou du Poitou

C’est au VIIIe siècle, lorsqu’après leur défaite de Poitiers, les Sarrasins quittèrent le territoire abandonnant dans leurs bagages les cheblis (chèvre en arabe), devenu chabis au fil du temps, que remonte la naissance de ce plaisir fromager. C’est sans doute parce que sa région de production concentre une grande richesse florale qui lui donne si…
En savoir plus
Fromage chaource

Le Chaource

Son origine s’est perdue et reste incertaine ; toutefois on pense que comme beaucoup d’autres fromages c’est grâce à des moines, ceux de l’abbaye de Pontigny en l’occurrence, que ce double-crème existe. Né en Champagne près de Troyes ce croûte fleurie présente la particularité de garder un cœur crayeux à l’inverse de sa croûte crémeuse. Une…
En savoir plus

Le Charolais

u XVIe siècle apparait ce petit fromage de chèvre à la forme caractéristique d’un petit tonneau. Bien que pur chèvre, il était autrefois mélangé au lait de vache. Sa pâte est dense, lisse et fine d’un blanc immaculé qui contraste avec une croûte naturelle ivoire aux moisissure bleues et blanches. Sa pâte est ferme et…
En savoir plus
fromage crottin de chavignolle

Crottin de Chavignol

On ignore à quand remonte précisément la naissance de ce fromage berrichon, originaire du petit village éponyme. On peut raisonnablement penser que dès le XVIe siècle entre vignoble et céréale les exploitations faisait de l’élevage caprin. C’est sans doute au mot « crot » qui signifie trou en patois local qu’on lui doit le nom de crottin.…
En savoir plus

Le Chevrotin

Toujours fermier et exclusivement au lait cru, voici un proche cousin du reblochon ; il est fait au lait de chèvre de race alpine. On le confectionne à la main depuis le XVIe siècle. Comme son cousin au lait de vache, il est affiné sur des planches d’épicéa qui lui confèrent ses saveurs particulières. Sa pâte…
En savoir plus
Fromage comté

Le Comté

Pour ce fromage de grande taille d’environ 45 kg, 450 l en moyenne de lait de vaches montbéliardes et simmental sont indispensable. La nécessité de produire de si grandes meules de fromage s’explique historiquement du fait qu’elles permettaient aux fermiers et habitants de lieux reculés de se procurer de la nourriture durant les longues périodes…
En savoir plus
Fromage époisses

L’Epoisse

Ce sont certainement des moines cisterciens qui au XVIe siècles créèrent ce fromage. On l’affine tout d’abord et durant quinze jours avec une saumure puis les quinze jours suivant avec de l’eau saumurée toujours à laquelle on ajoute du marc de Bourgogne. Un savoir-faire unique qui se transmet de paysannes à fermières et de mère…
En savoir plus
fromage fourme d'ambert

La Fourme d’Ambert

Certaines légendes nous signifient que les druides, déjà, en étaient friands. Mais c’est plus certainement autour du VIIIe siècle que remonte son histoire. Cette fourme (vient du vieux français forme qui a donné formage puis fromage) était confectionnée dans des « jasseries » (fermes d’estives) et avait valeur d’impôts. Si sa croûte est sèche, de couleur grise…
En savoir plus

La Fourme de Montbrison

Il y a les monts du Forez avec d’un côté la Fourme d’Ambert bien connue de tous et de l’autre côté l’autre fourme ; la fourme de Montbrison plus discrète longtemps confondue et assimilée à sa très proche voisine. Cette fourme à la croûte discrètement orangée est moins moelleuse, plus friable que sa cousine d’Ambert. Son…
En savoir plus
Fromage laguiole

Le Laguiole

Bien que non cité sous ce patronyme, c’est dès le IVe siècle que Pline l’Ancien décrit un fromage de l’Aubrac sinon similaire, en tout cas très ressemblant au Laguiole que l’on connait maintenant. Cousin très proche, par son mode de fabrication, du cantal et du salers voisin, le fromage laguiole se distingue par un caractère…
En savoir plus
Fromage langres

Le Langres

Le langres est un petit fromage dit de « ménage » fabriqué par les fermiers pour leur consommation personnelle. Ses premières traces remontent au XVIIe siècle dans les écrits d’un prieur dominicain de Langres. D’une belle couleur orange tout à fait remarquable sur un plateau, le langres se caractérise également par cette « fontaine » unique en son sommet…
En savoir plus
fromage livarot

Le Livarot

Au début du XVIIIe siècle Corneille, non pas Pierre mais Thomas son frère, en parle dans son Dictionnaire Universel, mais c’est sous le nom d’Augelot (du pays d’Auge) au Moyen-Age que l’on retrouve les première traces de ce fromage. Il prendra par la suite le nom du village normand dont il est originaire. On le…
En savoir plus

Le Mâconnais

Ce petit fromage « Le mâconnais », idéal pour ouvrir l’appétit au cours d’un apéritif, est né de l’idée nouvelle de laisser brouter les chèvres au cœur des vignobles du mâconnais. La petite taille de ce fromage en fait l’en-cas parfait pour les ouvriers agricoles, viticoles. Un bon goût d’herbe lorsqu’il est jeune, il devient un peu…
En savoir plus
fromage maroilles

Le Maroilles

S’il est le plus connu des fromages du nord, ce n’est pas seulement dû à son odeur caractéristique. C’est également parce qu’à l’instar du brie de Meaux, ce fromage avait les faveurs de nombreux roi de France dont Saint Louis, Charles VI, François 1er et Henri IV qui allait le chercher lui-même sur les quai…
En savoir plus
fromage mont d'or

Le Mont d’Or

La boite comme on la surnomme dans son Haut-Doubs d’origine est le fromage le plus saisonnier qui soit. Sa fabrication ne débute que le 15 août pour se terminer le 15 mars. On ne le trouve donc sur l’étalage de votre crémier-fromager qu’entre le 15 septembre et le 15 avril. Sa ceinture d’épicéa contribue prestement…
En savoir plus
fromage morbier

Le Morbier

Non ce n’est pas un bleu, non il n’est pas persillé. Ce fromage à la pâte souple, aux saveurs plus ou moins douces et fruitées était à l’origine obtenu en versant la traite du soir dans une cuve et en la recouvrant d’un peu de cendre afin d’en éloigner les insectes. Avec la nouvelle traite…
En savoir plus
fromage Munster

Le Munster

Avec un nom qui provient du latin monastérium qui signifie monastère, il n’y aucun doute sur l’origine de ce fromage. Ce sont des moines bénédictins qui le créèrent au VIIe siècle. Ce savoir-faire fût transmis aux habitants du village éponyme jusqu’au village de Gérardmer, de l’autre côté des Vosges, côté lorrain, où il prit le…
En savoir plus
Fromage Neufchâtel

Le Neufchâtel

Le doyen des fromages de Normandie dont l’origine probable remonte au XIe siècle peut se présenter sous plusieurs formes différentes, six précisément. La plus célèbre étant celle en forme de cœur. Ce cœur que les fermières offraient aux soldats anglais avec qui elles avaient le plus sympathisé. Les moines quant à eux y voyaient plutôt…
En savoir plus
fromage ossau iraty

L’Ossau-Iraty

Quelle drôle d’appellation qui regroupe ici deux terroirs spécifiques. L’Ossau c’est le Béarn et quatre vallées d’herbes savoureuses et grasses. L’Iraty c’est le Pays Basque, ses grandes hêtraies et ses douces prairies, sans doute sous influence Atlantique. Double identité aux origines divines qui accordent la naissance de ce fromage à Aristée célèbre berger, fils d’Apollon…
En savoir plus

Le Pélardon

Arrêtons-nous un instant en Languedoc pour ce fromage au léger goût de noisette. Son nom n’apparait qu’au XVIIIe siècle comme péraldou des Cévennes. Au début, il a eu du mal à s’installer et à trouver sa place sur les tables bourgeoises peux friandes de fromage de chèvres, la caprine étant « la vache du pauvre ». Ce…
En savoir plus
fromage picodom

Le Picodon

C’est principalement entre Drôme et Ardèche que cela se passe pour ce fromage de chèvre dont le nom occitan signifie piquer. Moins de 5% des picodons uniquement produits par des chèvres saanen blanches et alpines chamoisées sont fermiers, les autres sont laitiers. Le picodon n’est jamais coulant avec une pâte jaune ou blanche à la…
En savoir plus
fromage pont l'évêque

Le Pont-l’Evêque

Il est le plus rond en bouche des fromages carrés. Ses origines normandes, près de Caen, remonte au XIIe siècle. Des moines cisterciens créèrent ce fromage, pas toujours carré d’ailleurs à cette époque. Son nom vient du village normand où, sur la place du marché, il était vendu. Ce nom lui donne un petit je…
En savoir plus
fromage reblochon

Le Reblochon

Le reblochon est un fromage de maraude né au XIIIe siècle. Les fermiers qui devaient s’acquitter d’un impôt sur le lait en fonction des quantités produites trichaient sur celles-ci et pratiquaient une traite incomplète. C’est donc avec un lait, resté dans le pis, plus crémeux et plus riche de cette seconde rebloche (patois savoyard) qu’est…
En savoir plus
fromage rigotte de condrieu

La Rigotte de Condrieu

Les avis divergent sur les origines de ce petit fromage de chèvre. L’une se situant sur les pentes du massif du Pilat où coulent nombre de torrents appelés « rigot » l’autre plus lointaine du temps ou les romains chassant les Allobroges, auraient laissé la recette de la recuite, ricotta en italien devenue rigotte par la suite.…
En savoir plus

Le Rocamadour

Sur le causse du Quercy, pousse une végétation dont se régale les chèvres depuis leur introduction dans le Sud-Ouest par les arabes au Moyen-Age. C’est uniquement le lait cru de ces chèvres qui est utilisé pour la confection de ce fromage. Ensuite, les pèlerins qui sur la route de St Jacques de Compostelle et s’arrêtant…
En savoir plus
fromage roquefort

Le Roquefort

Est-il bien utile de rappeler ici la naissance de ce fromage ? De ce petit pâtre qui laissa, distrait par une jeune fille, sa tartine de pain et de fromage frais de brebis, dans une cavité du coté de Roquefort-sur Soulzon ? Lorsqu’il revint quelques jours plus tard, la magie des fleurines avait agi. Le pain et…
En savoir plus
fromage saint nectaire

Le Saint-Nectaire

Alors qu’il a surement des origines moyenâgeuses voire même plus anciennes puisque les romains adoraient les fromages arvernes, c’est sous le règne du roi soleil que ce fromage acquit ses lettres de noblesse. Le maréchal de la Ferté-Senneterre dont il prit par ailleurs le nom, présenta notre auvergnat bon teint à la table de Louis…
En savoir plus
Fromage sainte maure de touraine

Le Sainte-Maure-de-Touraine

Les origines mauresques de ce fromage semblent une évidence à la lecture de son nom. En effet avant de quitter la France à la suite de leur défaite poitevine, les maures en ont oublié et les chèvres et la recette de ce fromage. Au fil des siècles la recette s’est affinée, s’est amélioré jusqu’à devenir…
En savoir plus
fromage salers

Le Salers

Même famille que le Cantal ou le Laguiole, le Salers (ne pas prononcer le dernier S) est sans doute le plus vieux des trois avec des origines probablement antérieures au Moyen-Age. Il porte le nom de la vache dont est tiré le lait avec lequel il est fait. Enfin était fait puisqu’actuellement seul les « Salers…
En savoir plus
fromage le selles sur cher

Le Selles sur Cher

Ici encore c’est le village dont il est originaire qui donna son nom à ce fromage de chèvre toujours au lait cru. Bien qu’ayant dans le Berry et depuis fort longtemps une forte tradition de fromage de chèvre, le Selles s/ Cher n’existe que depuis le XIXe siècle. Aucun doute cependant sur le fait qu’il…
En savoir plus
fromage tome des bauges

La Tome des Bauges

Il n’y pas de faute à écrire cette tome avec un seul « m », l’origine du mot venant du savoyard « toma » qui signifie fabriqué en alpage. Elle est moins connue et moins consommée que sa cousine la Tomme de Savoie. Cette tendance est en train de changer le consommateur plébiscitant de plus en plus cette…
En savoir plus
fromage vanlençay

Le Valençay

Même si son histoire est plus ancienne, vraisemblablement le Moyen Age, c’est le XVIIIe siècle qui le fit connaitre. Deux versions s’opposent autour de son sommet tronqué. Soit Bonaparte lui même d’un coup de sabre, la forme pyramidale lui rappelant trop la campagne d’Egypte ; soit Talleyrand qui fit modifier le moule pour ne rappeler cette…
En savoir plus
luctus sem, adipiscing leo. ipsum neque.