La Fourme de Montbrison

Il y a les monts du Forez avec d’un côté la Fourme d’Ambert bien connue de tous et de l’autre côté l’autre fourme ;
la fourme de Montbrison plus discrète longtemps confondue et assimilée à sa très proche voisine.
Cette fourme à la croûte discrètement orangée est moins moelleuse, plus friable que sa cousine d’Ambert.
Son persillé est également plus discret et en fonction de son âge son goût peut aller de fruité à corsé.

Région : Auvergne Rhône Alpes
Pâte persillée
Lait de vache

Suggestion : un Vouvray, un Roussillon rosé, un Jurançon vendanges tardives.

Recette : Crêpe fourrée à la fourme de Montbrison, myrtilles et estragon

240g de fourme de Montbrison – ¼ l de lait – 100 gr de farine de sarrazin
25 gr de beurre fondu – 2 œufs – Sel – 4cl de crème
80 gr de myrtilles – 40 gr de beurre – Quelques feuilles d’estragon
Sel, poivre

Préparer la pâte à crêpe : mélanger la farine et les œufs. Faire fondre 25 gr de beurre dans le lait.
Ajouter le lait au beurre fondu afin que le mélange soit homogène.
Ajouter 1 pioncée de sel et réserver 2 heures. Si l’appareil est trop épais rajouter un peu de lait.
Faire réduire à feu doux la crème de moitié.
Additionner la fourme taillée en petits morceaux, faire fondre et réduire de nouveau jusqu’à obtention d’une consistance épaisse et réserver.
Cuire une crêpe puis ajouter la crème de fourme de Montbrison, quelques myrtilles et de l’estragon ciselé.
Servir aussitôt.

Recette extraite et remerciements à www.fourme-de-montbrison.fr

id mi, ut dictum eleifend suscipit id,